Image
TENUE DE SOIREE

TENUE DE SOIREE

écrit par: | posté le: | Category:

(In English below)

Parfois le quotidien nous plonge durant une période plus ou moins longue dans une sorte de routine bien huilée qui consiste à se lever à la même heure, déjeuner avec une constance sans faille, travailler avec une régularité obsessionnelle et terminer la journée par un film TV dont on aura à peine lu le synopsis pour se faire une idée de l’histoire et ainsi amorcer au bout d’un certain temps l’introduction d’une nuit douce et calme, comme écrit sur les boites de tisanes du super marché.

L’onctuosité d’une telle routine est parfois si discrète que même à deux on éponge le rythme… sans sourciller. Je raconte cela de manière banale mais je suis sûr que vous êtes déjà passé par là. Ce qui est parfaitement incontrôlable c’est la durée d’une telle période, c’est à celui qui s’en rendra compte le premier et qui va s’exprimer rageusement sur l’effet récurrent de cette monotonie à quatre temps.

Le réveil déclencheur est parfois tout simplement une enveloppe que vous ouvrez et qui vous annonce une invitation spéciale pour une occasion particulière et qui déclenche en vous une inexplicable envie de vous y rendre. Vous n’imaginez pas un seul instant vous y rendre seul, il reste donc à mettre en place la stratégie pour convaincre et communiquer cette envie à votre moitié. Quel est l’argument qui va permettre de faire adhérer son conjoint à l’invitation que vous avez en tête et qui a réussi à vous extraire de cette torpeur routinière dont vous n’aviez même pas pris conscience tous les deux.

Le souvenir d’une invitation pour la présentation d’un nouveau modèle automobile dans un lieu particulièrement attrayant me reste en mémoire et m’avait plongé dans cette nécessité de trouver l’amorce adéquate pour délivrer à mon épouse une envie irrésistible de m’accompagner. Attentif à différentes remarques, à ses propos sur certains produits ou encore en titillant ses avis sur telle ou telle posture, j’ai pu observer les différents attraits qui me permettrait de créer la surprise et l’amorce d’une envie de sortie.

Quelques éléments bien choisies au détour d’un retour de travail me firent entendre raison lorsque je déposais sur ses genoux les quelques paquets mystérieux. Elle découvrait les éléments à la fois avec stupeur et émerveillement, ravie son regard en disait long sur le plaisir accumulé. L’invitation qui avait provoqué ce petit séisme était prévu pour le soir même, en cette fin de semaine comme beaucoup de ces événements.

Cela faisait longtemps que nous n’étions pas sortis rien que pour le plaisir de nous faire beaux et de nous retrouver en amoureux dans un endroit élégant que nous ne connaissions pas encore. Alors, ce jour-là, quand je lui ai proposé de remédier à cet état de fait, elle n’a pas hésité une seule seconde. Tandis que je me préparais, elle a revêtu sa petite robe noire qui lui va si bien, enfilé ses bas les plus fins ornés d’une large dentelle, et chaussé les escarpins noirs à semelle rouge que je venais de lui offrir. Puis nous sommes partis en soirée…

La complicité mêlée à l’envie de découvrir un nouveau lieu dans le cadre d’une soirée prestigieuse, nous fit complètement oublier la routine dans laquelle nous avions confortablement installé notre quotidien. Arrivés sur place, l’espace apparaissait grandiose et distillait une ambiance toute particulière, la musique, le mobilier, les éclairages servaient l’intention de cette invitation.

Nous étions sous le charme avec cette dimension euphorique qui se rajoutait à notre propre évasion. La nature de cette soirée de présentation était parfaitement orchestrée dégageant une grande part de liberté sur la seconde moitié de la soirée. Nous découvrions les différents espaces aménagés et à un endroit un peu reculé, doté de gros fauteuils en velours rouge, nous nous sommes attardés quelque temps pour mieux savourer nos verres de vin et bavarder avec une complicité retrouvées. Le charme de cette évasion m’incita à cobarder cet instant et réaliser l’oeuvre que je vous invite à découvrir ici.

English version

Sometimes everyday life plunges us for a more or less long period into a kind of well-oiled routine which consists of getting up at the same time, having lunch with flawless consistency, working with obsessive regularity and ending the day with a TV movie. we will have barely read the synopsis to get an idea of ​​the story and thus begin after a certain time the introduction of a soft and calm night, as written on the boxes of herbal teas of the supermarket.

The smoothness of such a routine is sometimes so subdued that even two people mop up the rhythm ... without batting an eyelid. I'm telling this in a trivial way but I'm sure you've been there before. What is utterly out of control is the length of such a period, it's whoever sees it first and speaks angrily about the recurring effect of this four-beat monotony.

Sometimes the trigger alarm clock is simply an envelope that you open and announce a special invitation for a particular occasion and which triggers in you an inexplicable urge to go there. You can’t imagine for a single moment going there alone, so all you have to do is put in place the strategy to convince and communicate this desire to your other half. What is the argument that will allow your spouse to adhere to the invitation you have in mind and which has managed to extricate you from this routine torpor that you both weren't even aware of?

The memory of an invitation for the presentation of a new automobile model in a particularly attractive place remains in my memory and had plunged me into this need to find the appropriate start to deliver to my wife an irresistible desire to accompany me. . Attentive to various comments, about his comments on certain products or even by titillating his opinions on a particular posture, I was able to observe the various attractions that would allow me to create surprise and the initiation of a desire to go out.

A few well-chosen items on the way back from work made me listen to reason when I placed the few mysterious packages on her knees. She discovered the elements both with amazement and wonder, delighted his gaze said a lot about the pleasure accumulated. The invitation that caused this small earthquake was scheduled for that very evening, this weekend like many of these events.

It has been a long time since we last went out just for the pleasure of dressing up and being in love in an elegant place that we did not yet know. So that day, when I suggested that she do something about it, she didn't hesitate for a second. As I got ready, she put on her little black dress that suits her so well, put on her finest stockings with wide lace, and put on the black pumps with red soles that I had just given her. Then we left in the evening ...

The complicity mixed with the desire to discover a new place within the framework of a prestigious evening, made us completely forget the routine in which we had comfortably installed our daily lives. Once there, the space appeared grandiose and gave off a very special atmosphere, the music, the furniture, the lighting served the intention of this invitation.

We were charmed with this euphoric dimension which added to our own escape. The nature of this presentation evening was perfectly orchestrated, releasing a great deal of freedom over the second half of the evening. We discovered the various furnished spaces and in a somewhat remote place, with large red velvet armchairs, we lingered for a while to better savor our glasses of wine and chat with a newfound complicity. The charm of this escape prompted me to cobard this moment and realize the work that I invite you to discover here.

Saturday September 18th, 2021
Prev
Saturday September 4th, 2021
Next

Contactez l'atelier

ALAIN ROUSCHMEYER

5, CHEMIN DES LANCHES - BREDANNAZ / F - 74210 DOUSSARD
Tel: 33(0) 6 03 25 38 63